Stage court en exploitation agricole (facultatif)

Stage de découverte d’une exploitation agricole proposé aux étudiants qui n’ont jamais eu cette expérience et qui n’ont pas suivi un cursus agricole/agronomique. Ce stage se déroule soit sur l’une des exploitations des établissements partenaires de la formation (EPLEFPA), soit chez un professionnel certifié en AB.

Ce stage est encadré au niveau de l’exploitation par un personnel et suivi par un référent ou tuteur du site de rattachement de l’étudiant. Il dure 1 à 2 semaines en début de formation (à la place de la première quinzaine de stage long).

Stage long en entreprise (obligatoire)

P1050194

Dates et durées

La Licence professionnelle ABCD est validée sur la base d’une période de minimum 16 semaines en entreprise.

La durée passe à 30 semaines pour les apprenants en apprentissage ou contrat de professionnalisation, sur la base du contrat de travail signé. Les périodes en entreprise se déroulent en alternance avec les périodes de cours, toute l’année, selon le calendrier (disponible ici).

Attention ! Cette contrainte de durée doit être bien prise en compte pour délimiter correctement le sujet d’étude.

Le sujet d’étude

La période en entreprise a pour objectif de développer des capacités professionnelles de niveau Licence pro en participant concrètement aux activités d’un service ou d’une entreprise aux cotés de personnes pratiquant les métiers visés par le diplôme : conseillers, animateurs, techniciens, gérant, formateurs, agents de la certification en entreprise, etc.

Il est réalisé dans une entreprise, un organisme ayant une activité ou un projet dans le domaine de l’agriculture biologique, et répondant aux métiers visés par le référentiel du diplôme.

Passage de rouleau et de brosses pour le couchage de l'herbe. Démonstration dans une parcelle de vigne bio en enherbement total (trèfles).

Le sujet d’étude devra être validé par l’équipe pédagogique de la LP ABCD, représentée par le formateur-tuteur qui accompagne chaque étudiant.

Avant le démarrage officiel du stage, le tuteur en entreprise  (ou maître d’apprentissage) aura déjà formulé une proposition de sujet d’étude qui devra être validée par l’équipe pédagogique de la LP ABCD, représentée par le formateur-tuteur du stagiaire.

Voir des exemples de sujets de stage dans les pages de présentation des établissements partenaires : Présentation/réseau d’établissements (ex. : http://www.licence-pro-abcd.fr/reseau-abcd/auvergne-limousin/)

Objectifs du stage

Le stage doit répondre à une problématique professionnelle, institutionnelle ou de recherche appliquée, dans le domaine de l’agriculture biologique, et si possible répondant aux métiers visés par le référentiel du diplôme.

Il s’agit de réaliser une mission spécifique correspondant à un besoin réel, comme par exemple :

  • un projet de développement de nouvelle activité dans la transformation et/ou la vente,
  • la réalisation d’une étude technique ou technico – économique,
  • la réalisation d’une étude de marché,
  • la recherche de nouveaux débouchés,
  • la participation à un sujet de recherche ou d’expérimentation,
  • l’élaboration de références technico – économiques et de fiches techniques,
  • l’élaboration et la réalisation d’un projet de communication, etc.…

Le stage a pour objectif de développer des capacités professionnelles en participant concrètement aux activités d’un service ou d’une entreprise.

Les choix de l’entreprise de stage et du sujet sont discutés avec le référent de site pour la Licence puis validés par le référent et le responsable du diplôme. Ces choix sont orientés par le projet professionnel de l’étudiant ainsi que par son parcours et son expérience.

Rôles de chaque partie et gratification

Le maître de stage est chargé par l’entreprise d’encadrer le stagiaire dans sa mission, de mettre à sa disposition tous les éléments et informations nécessaires et de l’accompagner dans la réalisation de sa mission.

Le stage en entreprise doit comprendre au démarrage une période de cadrage du sujet d’étude, de bilans intermédiaires et de périodes affectées à la rédaction du mémoire de stage. Ce mémoire sera l’un des supports de l’évaluation de stage. Il sera complété par la réalisation d’une soutenance orale en juin, devant un jury.

Le stagiaire sera suivi individuellement par un formateur-tuteur ou tuteur-pédagogique, désigné par la mention « responsable pédagogique » sur la convention signée.

Le formateur-tuteur est un(e) enseignant(e) rattaché(e) à un établissement d’enseignement partenaire actif de la licence professionnelle ABCD. Il est chargé de veiller à l’état d’avancement du travail, à apporter son appui méthodologique au stagiaire dans la mise en œuvre de son sujet et dans la rédaction de son rapport. Il veillera également à la conformité des documents rendus par rapport aux objectifs fixés.

Principe de la gratification

Une gratification est versée sauf en cas de règles particulières applicables dans certaines collectivités d’outre-mer françaises et pour les stages relevant de l’article L. 4381-1 du Code de la Santé Publique.

Conditions de versement

Une gratification doit obligatoirement être versée :

  1. lorsque la durée du stage est supérieure à DEUX MOIS consécutifs au sein d’un même organisme ;
  2. lorsque, lors d’une même année universitaire, la durée de stage au sein d’un même organisme est supérieure à DEUX MOIS même non consécutifs (Ce qui est le cas en Licence pro ABCD)

La gratification est versée mensuellement dès le 1er mois du stage.

Pour les stages dont la durée – continue ou cumulée (en cas de stage discontinue au sein d’un même organisme) – est inférieure à 2 mois, une gratification peut être versée à la discrétion de l’organisme.

En cas de suspension ou de résiliation de la présente convention, le montant de la gratification due au/à la stagiaire est proratisé en fonction de la durée du stage effectué.

Possibilité de cumul

La gratification ne peut être cumulée avec une rémunération versée par l’administration ou l’établissement public d’accueil au cours de la période concernée.

La gratification est due au stagiaire sans préjudice du remboursement des frais engagés par le/la stagiaire pour effectuer son stage et des avantages offerts, le cas échéant, pour la restauration, l’hébergement et le transport.

Détermination du montant

Le montant horaire de la gratification est fixé par référence au plafond horaire de la sécurité sociale défini en application de l’article L.241-3 du code de la sécurité sociale dans les entreprises publiques, privées, associations, EPIC, établissements et administrations de l’Etat.

Ce taux de référence du plafond horaire est le suivant :

  • 15,00 % pour les conventions signées à partir du 1er septembre 2015 (soit 3,60€/h, 126€/semaine à 35h, payable si minimum de 308h effectué, au total pour le stage de 16 semaines de la LPABCD : 2016€) ;

Le montant de la gratification est mentionné dans un cadre réservé de la convention de stage. A défaut de renseignement, et sous réserve des dispositions de l’article 5.1 et 5.11, c’est le montant issu du calcul de l’alinéa précédent qui s’applique.

Pour calculer l’indemnité versée pour un période en entreprise, cliquez ici.

Validation du stage

L’évaluation du stage est réalisée à travers un mémoire et une soutenance orale. Des guides de rédaction et de soutenance des travaux sont distribués aux étudiants en début d’année. Le jury d’évaluation est composé d’un président, du tuteur enseignant-formateur, d’un expert professionnel et du maître de stage.

Le maître de stage fourni également une fiche d’appréciation sur son stagiaire. Cette fiche permet d’évaluer les compétences de l’étudiant ainsi que son comportement en milieu professionnel.

Choix de la structure d’accueil

Vous pouvez effectuer votre période en entreprise ou autre structure sous forme de stage ou de contrat selon votre régime de formation. Cette période sera en alternance de 15 jours avec les enseignements quel que soit votre régime de formation (même modèle pour tous les étudiants inscrits). Cette entreprise/structure et/ou le sujet de stage doivent être en lien avec l’AB et du niveau requis pour valider une licence professionnelle (pour plus d’informations, rendez vous ici  : http://www.licence-pro-abcd.fr/stage/ )

Les entreprises/structures pouvant vous accueillir :

Groupements de producteurs bios (GAB-GRAB), Chambres d’agriculture CIVAM, Syndicats agricoles Groupes techniques type CETA, GEDA… Centre de gestion agricole Coopératives agricoles Consultants privés en AB Instituts techniques et de recherche

Collectivités territoriales et autres acteurs des territoires CIVAM Interprofessions bio Syndicats agricoles

Plus d’informations encore : http://www.abiodoc.com/services/foire-aux-questions#t118n2836 rubrique « Recherche, formation, développement » et éventuellement « Coordonnées des opérateurs économiques »